10 personnages Marvel qui méritent leur film

10 personnages Marvel qui méritent leur film

Voici un nouveau dossier à base de comics et de grosses productions Hollywoodiennes. Dans cet article, vous trouverez 10 héros ou équipes de héros issus de l’éditeur Marvel, qui à notre avis, mériteraient bien leur propre film ! A noter avant de commencer, nous ne prenons ici pas compte de la répartition des droits d’exploitation cinématographique des personnages Marvel entre les différents studios concernés ! Seul compte la coolitude du personnage.

10. Iron Fist

En fin de notre liste, une suggestion un peu audacieuse. En effet, Iron Fist a fait l’objet d’une adapation Marvel Studios sous la forme d’une série Netflix. Mais il se trouve que j’aurais bien vu le personnage apporter son univers de kung-fu mystique sur grand écran.

C’était l’occasion de rendre honneur à un personnage génial de l’univers Marvel, qui a connu son heure de gloire lorsqu’il fut écrit par Matt Fraction et David Aja. Un film Iron Fist, c’est une occasion dingue pour Marvel Studios, qui pourrait ouvrir son catalogue de genre vers l’Asie et ses grands thèmes dans un métrage à base de bastons hautement chorégraphiées.

Iron fist

Des noms ? Quand j’ai vu le premier The Raid au cinéma, en 2011, soit en pleine ascension de Marvel Studios, je me suis dit que son réalisateur, le génial Gareth Evans, pourrait faire d’Iron Fist une pure réussite au cinéma grâce à ses influences esthétiques variées. Il se trouve que le réalisateur n’est pas intéressé par Hollywood, mais avec un gros chèque et un beau projet, on peut toujours rêver.

9. Thunderbolts

Sorte de légion pénale composée des pires vilains ou anti-héros de l’univers Marvel, les Thunderbolts sont une joyeuse équipe de dingues qu’on envoie là où sa chauffe. Avec Sinister Six et Suicide Squad en préparation, Marvel Studios pourrait donc réagir avec son team-up de vilain.

Sous leur forme actuelle, les Thunderbolts sont composés d’Hulk Rouge (le général Ross, introduit dans l’incroyable Hulk), du Punisher, d’Elektra, de l’agent Venom (voir plus bas) et de Deadpool. Autrement dit, des personnages qui appartiennent à trois studios différents. Les voir s’unir pour un film pareil est un doux rêve, mais quitte à tester une co-production, autant que se soit celle-ci !

Des noms ? James Gunn, réalisateur talentueux derrière Les Gardiens de la Galaxie, a déjà évoqué lors d’interview sont amour pour le Thunderbolts, en expliquant que Kevin Feige, patron de Marvel Studios, lui avait dit un jour que si Les Gardiens fonctionnaient, il serait libre de travailler sur le projet de son choix !

8. Cable

Conçu génétiquement ce fils de Scott Summers et d’un clone de Jean Grey est déjà un délire à lui tout seul. L’histoire éditoriale du personnage joue d’ailleurs avec les voyages dans le temps, et c’est pourquoi cette icône des comics des nineties serait un prolongement parfait pour l’univers établi par Days of Future Past. Pour le coup, il y a énormément de cartes à jouer avec ce mutant aventurier et militaire qui possède des pouvoirs semblables à ceux de sa mère… Bref, mieux vaut l’avoir dans son camp.

Des noms ? Les très nombreux fans de Cable lui ont donné bien des visages à l’occasion de fancasts. Reviennent régulièrement Stephen Lang, le evil colonel d’Avatar (qui ressemble énormément au personnage) et Dolph Lundgren (lui aussi hyper populaire dans les 90′). Mais ils sont déjà bien trop marqués par l’âge à mon goût, c’est pourquoi j’ai préféré Ray Stevenson à ces deux acteurs. Là où s’est drôle, c’est que Stevenson et Lundgren ont tout les deux incarné l’un de nos héros précédent, le Punisher.

7. Ghost Rider

Revenu dans le giron de Marvel Studios, Ghost Rider n’est pourtant pas prêt d’être adapté à nouveau, contrairement à Dardevil, qui a déjà sa série, et Punisher. Or je trouve qu’il serait un ajout parfait à l’univers de Marvel Studios, avec sa mythologie mi-religieuse mi-rock’n’roll et son look d’enfer. Une petite dose de fun qui pourrait étendre l’univers du studio de Kevin Feige sans trop de difficultés. Et c’est sans compter le défi derrière un troisième film Ghost Rider qui pourrait montrer que Marvel Studios est capable de sublimer n’importe quel personnage !

Ghost rider

Des noms ? Pour incarner un nouveau Rider, pas de doute, il faut faire sécession avec l’ancien. Et en l’occurrence, le Rider a la chance de posséder son hôte, ce qui fait que plusieurs Ghost Riders se sont succédés au fil des ans. Une astuce parfaite pour porter le personnage dans la peau d’un nouvel alter-ego, et pourquoi pas Robbie Reyes, le pilote latino et sa dodge charger de folie. J’ai donc pensé à Theo Rossi, lui aussi Rider ou plutôt biker dans Sons of Anarchy, pour le rôle.

6. Moon Knight

Militaire transformé en mercenaire, Marc Spector revient vers le côté clair de la force lorsqu’il décide de sauver des villageois de la frontière égyptienne de la violence aveugle de son employeur. Battu à mort, il est porté par les survivants dans la tombe d’un pharaon. Il revient alors à la vie, doté des pouvoirs d’un mystérieux de la Lune, un esprit vengeur qui le pousse à enfiler un costume pour combattre le crime dans son Amérique natale.

Utilisant un arsenal conséquent, son expérience militaire et plusieurs fausses identités (dont celle d’un taximan ou encore celle d’un trader de Wall Street), Marc Spector veille désormais sur Long Island aux côté de son seul ami, un pilote français appelé Jean-Paul Duchamp. Fortement influencé par Batman mais bien plus mystique et violent que son inspiration, Moon Knight pourrait ramener un peu d’ombres dans l’univers Marvel tout en offrant au spectateur un univers mi-égyptien mi-vigilant carrément cinégénique.

Des noms ? Avec son visage qui respire la tristesse et la violence, Joel Edgerton, que vous avez pu voir dans The Great Gatsby, ferait un Marc Spector parfait. Il était d’ailleurs parfait dans son uniforme de Navy Seals dans Zero Dark Thirty, et il se trouve que notre personnage a également servi dans ce corps d’élite !

5. Nova

Le personnage a connu bien des incarnations mais c’est la plus récente qui nous intéresse : Sam Alexander, un ado de 15 ans dont le père, alcoolique et dépressif, a également servi dans le Nova Corps. Le concept d’un petit jeune doté de pouvoir assez dingues et naviguant dans l’espace pour y faire respecter la justice a quelque chose d’hyper fun, et pourrait donner à Marvel Studios un concurrent direct à Shazam. C’est également un moyen d’agrandir le penchant cosmique de Marvel et de faire intervenir les Gardiens de la Galaxie !

Des noms ? je verrais bien Asa Butterfield camper le personnage. Il a d’ailleurs montré que la science-fiction lui convenait à merveille à l’occasion de la Stratégie Ender.

4. Agent Venom

Dernière version du personnage de Venom, cet agent n’est autre que Flash Thompson, à savoir le beau gosse du lycée qui s’en prenait toujours à Peter Parker. Mais son expérience dans l’armée va radicalement changer le cours de sa vie, puisqu’il perd l’usage de ses jambes lors de son service en Irak. Quelques années plus tard, le gouvernement lui proposera de reprendre du service dans l’armée en lui injectant une dose contrôlée du symbiote Venom.

Vous l’aurez compris, l’agent Venom est un concept parfaitement abouti d’un Spider-Man militarisé, autrement dit un personnage des plus badass qui pourrait donner un film de guerre croisé avec du super-héros comme nous n’en avons pas vu depuis Captain America – The First Avenger.

Le personnage de Venom a toujours était intéressant. Mi-méchant Mi-gentil, c’est le type de personnage qu’on aime voir dans les comics. Il rappelle un peu l’ambiance sombre que l’on retrouve dans le chevalier noir de DC comics : Batman. D’ailleur si vous aimez bien ce type de classement, sur le site geek Kiwiweb, il y a un très bon classement des 5 méchants Batman qui mériteraient un film.

Des noms ? Charlie Hunnam, héros de Sons of Anarchy et de Pacific Rim, s’avère assez proche physiquement de Flash. Il se trouve qu’il a également été approché pour le rôle de Thor il y a quelques années, et celui d’Aquaman plus récemment. Donnez un héros à cet homme pardi !

3. Hawkeye

Personnage récurrent et mal-aimé de l’univers Marvel Studios, Hawkeye n’est que l’ombre de ce qu’il est dans les comics. C’est pourquoi je verrais bien l’archer émérite reprendre du service dans un film solo, pourquoi pas inspiré du contexte social et réaliste de la récente série de Matt Fraction et de David Aja, pleine de bons personnages, comme Pizza Dog, un chien maltraité par la mafia locale adoptée par Clint Barton.

Des noms ? On peut rêver, alors j’imaginais David’O’Russel et sa fascination pour une Amérique alternative aux commandes d’un film Hawkeye qui pourrait être touchant, sensible et critique. Bref, tout ce qu’Hawkeye n’est pas dans l’univers de Marvel Studios pour le moment.

2. Black Widow

Plus encore qu’Hawkeye, Black Widow parcourt les films Marvel Studios, mais en les survolant. Un triste sort pour l’espionne de choc, qui a mon sens, mériterait son film solo, surtout après le succès de Lucy, qui a confirmé la solidité des épaules de Scarlett Johansson dans un film d’action. Dotée d’un solide background et entourée d’une mythologie paranoïaque qui sied aux espions, Black Widow aurait toutes les chances d’être un succès au cinéma, si seulement on lui donnait l’occasion de faire ses preuves !

Des noms ? Ma foi, Scarlett Johanson, au même titre que les autres acteurs de Marvel Studios, fait partie du noyau dur de l’univers des Avengers. Son film est normalement prévu pour 2020. Et si je ne suis pas entièrement convaincu par la performance de l’actrice, la voir disparaître sans son film alors qu’elle est présente depuis le début me fait mal au cœur.

1. Ultimate Spider-Man

Nous voilà arrivé au numéro un. Un Spider-Man. Encore. Mais après plusieurs films, l’originalité semble s’épuiser du côté du tisseur alors que le joker ultime fut imaginé en 2011 dans la ligne Ultimate (justement) de Marvel et repris dans le film d’animation Spider-Man New Generation au cinéma en 2018. Peter Parker se voit remplacé par Miles Morales, jeunot aux origines africaines et latinos, doté de pouvoirs similaires et de quelques nouveautés plutôt cools, comme un venin ou la possibilité de se camoufler.

Spiderman New generation

Bref, de quoi dépoussiérer le mythe Spidey en conservant son essence. Cet animation a connu un bon succès et la critique a été très bonne. Spidey version New Generation pourrait bien un jour arriver sur nos écrans mais cette fois-ci en version film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *