Test

Test de Sonic Generations sur PS3, Xbox 360 et PC

Et au pas de course !

Test de Sonic Generations sur PS3, Xbox 360 et PC

20 ans déjà que Sonic parcourt le monde vidéoludique à la vitesse grand V. Pour fêter dignement cet anniversaire, SEGA et la Sonic Team ont concocté un jeu assez spécial dans lequel notre hérisson bleu actuel flirte avec ses origines. Sonic Generations pourra-t-il contenter tous les fans du hérisson? Cela semble bien parti pour !

 

Le choc des générations

Sonic est maintenant majeur et vacciné. Il en aura parcouru du chemin, courant à la vitesse de l'éclair, sautant de plateforme en plateforme, sauvant inlassablement le monde de son ennemi juré, le Docteur Ivo Robotnick. 10 ans de plateformes 2D et 10 ans de 3D, ça se fête, non? Le hérisson et ses amis consommaient justement ce 20ème anniversaire à coups de chili-hotdogs. Mais un mystérieux monstre venu de nulle part mit fin à la fête en créant une faille temporelle. Le même phénomène est arrivé 20 ans auparavant, quand Sonic parcourait tranquillement les collines de Green Hill. Le résultat ? Tous deux se retrouvent bloqués entre deux époques, devant des levels sans vie... et leurs amis figés.

Pour redonner vie à ses compagnons et des couleurs à ces niveaux visités en deux décennies, il n'y a pas 36 solutions, chacun des Sonics devra à nouveau les parcourir. A nouveau ? Oui, SEGA l'a très vite précisé, il n'y aura pas grand chose sinon rien d'inédit dans Sonic Generations. Le jeu a été conçu de sorte à ce que les fans du vieux et du nouveau Sonic soient comblés et que les nouveaux venus découvrent ce qu'ils auraient pu manquer en 20 ans. Ainsi, chaque univers visité par notre hérisson se décompose en deux actes, le premier à visiter en 2D en tant que Sonic original, rondouillet et muet, puis le second à parcourir en 3D en tant que Sonic moderne, plus grand, plus bavard et plus rapide !

Suivez le guide!

Sonic a opéré un important virage dans les années 2000, celui de la 3D. Auparavent, il se contentait d'avancer à vitesse élevée, sautant les obstacles, décuplant son inertie au gré des pentes et accélérateurs disséminé sur de multiples chemins. Aujourd'hui, malgré un innévitable appel à la nostalgie, Sonic fait d'avantage appel aux réflexes du joueur, tentant constament de l'impressionner par la profondeur des niveaux avec toujours ces pics d'adrénaline quand on sait que l'erreur de navigation n'est pas permise. SEGA a tenu a mélangé ces deux approches pour les 20 ans de Sonics, un coup fort bien joué.

Vous aurez alors le loisir de (re)découvrir un univers familier sous une nouvelle facette. La Sonic Team propose donc deux gameplays que l’on qualifiera de complémentaires, par exemple Sonic dans sa forme première n'aura que le saut et le Spin Dash (accélération en boule), comme dans Sonic 2. Son homologue d'aujourd'hui aura un peu plus de liberté avec le double saut guidé et le Ring Dash (déplacement sur rings) initiés dans Sonic Adventure 2 ainsi que l'accélérateur vu dans Sonic & The Secret Rings. Il faudra également compter avec quelques actions ponctuelles comme pousser des caisses ou glisser sous des obstacles. Bref, cet opus anniversaire est facile à prendre en mains. Sachez enfin que le premier acte sera toujours plus facile à passer que le second, et que le chemin le plus court pour l'arrivée n'est de loin pas le plus sûr.

Retour aux sources

Les niveaux ont été particulièrement bien choisis et sont d'une longueur et d'une profondeur exemplaire. Le choix a dû être difficile avec les dizaines de levels que compte la franchise. Côté old school, on retrouvera entre autres la Green Hill avec ces collines verdoyantes issues de Sonic 1 et Chemical Plant, l'usine de traitement polluante vue dans l'épisode suivant. Côté moderne, on aura affaire notamment à City Escape, la grande ville en pente de Sonic Adventure 2, Crisis City, une ville autrement moins accueillante de Sonic The Hedgehog 2006 car en perdition ou encore Spagonia, une autre ville comparable à Paris dans Sonic Unleashed. Soit au total 9 mondes accompagnés comme il se doit de quelques boss bien connus de nos services. Plus qu'un clin d'oeil, SEGA attachait un soin particulier à reproduire certaines scènes comme la descente en snowboard métallique d'Escape City, les enchevêtrements et pointes de vitesse de Chemical Plant ou la descente du building de Speed Highway, un pur bonheur ! La Sonic Team a vraiment mis les petits plats dans les grands car non content d'avoir des niveaux plus longs, ils sont aussi plus beaux ! Vous trouviez Sonic Colours à votre goût ? Sonic Generations vous plaira sans aucun doute. La bande-son ne sera pas en reste avec nos bonnes vieilles versions 16 bits mêlées à de sympathiques remix d'excellente facture. D'ailleurs, on pourra choisir d'être accompagné par n'importe quelle musique débloquée durant l'aventure.

Plutôt que de proposer une carte des niveaux ou les faire s’enchaîner à l'ancienne, les développeurs ont misé sur un tableau plus interactif. Le choix des levels se fera dans ce monde froid, intemporel et blanc conçu par ce mystérieux monstre. Tout en 2D, les deux hérissons pourront librement parcourir ce niveau au relief particulier. Lorsqu'un monde est terminé, des portails de défis apparaissent un peu partout à raison de 10 par monde (soit 5 par Sonic). En l’occurrence, ils sont très divers sous forme de course de vitesse et d'obstacles avec différents objectifs, aides ou contraintes. Bonne nouvelle, ces défis disposent d'un tracé qui leur est propre et font régulièrement intervenir les amis de Sonic, certains contiennent d'ailleurs quelques sympathiques références de jeux passés. On citera par exemple un nombre limité de rings, un face à face volant avec Amy, des ennemis surdimensionnés, des bonus à foison ou encore l'assistanat de Tails. Notez que certaines missions seront plus délicates que d'autres à terminer. Chaque défi réussi permettra de gagner une illustration ou, beaucoup mieux, de débloquer une des très nombreuses musiques de l'univers Sonic. Bref, les fans trouveront en Sonic Generations une durée de vie plus qu'acceptable.

Un Sonic averti en vaut deux


Sur l'extrême gauche du stage de sélection, vous trouverez une pièce regroupant tout ce que vous avez gagné dans le jeu. L'occasion de revoir les cinématiques, de consulter les artworks ou d'écouter les morceaux débloqués. Un curieux stand tenu par Chao se trouve juste à côté et permet d'acheter des compétences avec les points gagnés en finissant un level, un héritage des jeux Sonic modernes en quelque sorte. Pas mal de ces compétences trouveront une utilité comme le fait de repartir avec 10 rings en poche, de s'arrêter plus vite ou d'avoir plus de temps pour reprendre les rings fraîchement perdus. Soit de quoi rendre l'aventure plus agréable à vivre. Et qu'en est-il des émeraudes ? Rassurez-vous, elles sont toujours là, cependant la Sonic Team a changé la façon de les collecter. Points de Special Stages, hélas, mais Il faudra vous acquitter d'un tête-à-tête musclé avec un boss bien précis pour gagner le sésame.

Coté online, il faudra pas compter avec énormément de contenu. Destiné avant tout aux professionnels du chronomètre, les deux seuls modes proposés vont en effet mettre vos nerfs à l'épreuve. Le premier consiste simplement à enregistrer le meilleur temps possible sur vos niveaux favoris. Bien entendu, les chronos de vos "amis" apparaîtront bien au dessus du vôtre et vous suerez sang et eau pour espérer faire mieux. Un classique. Le second mode se situe dans le même registre. En 30 secondes, il vous faudra aller le plus vite possible et marquer la meilleure distance parcourue. Original mais bien anecdotique par rapport au versus en ligne qui aurait tout de même eu plus d'intérêt.

Sinon, SEGA a fait un effort notable en proposant enfin un doublage français, même si on se serait parfaitement contenté de la VO sous-titrée. Si l’ensemble est plutôt correct, greffer les voix de la série animée Sonic X sur un jeu ne donne pas non plus de résultats extraordinaires. Et nous terminerons avec quelques défauts. Si les passages 3D ont été améliorés, la caméra sera quand même capricieuse à certains endroits (mauvais angle ou un zoom exagéré). A force d'améliorer le rendu graphique, il n'est pas rare de perdre Sonic de vue. La palette de couleur est si riche que le hérisson peut littéralement se fondre dans le décor. Et à un endroit critique, cela ne pardonne guère. Ensuite, les versions consoles semblent parfois avoir du mal à suivre l’infernale cadence. Ne vous étonnez pas d’avoir quelques sauts d’image dans des passages pris trop rapidement. Un défaut que la version PC ne possède guère alors qu’elle offre pourtant un meilleur rendu. Enfin, toujours pour la variante PC, SEGA propose en téléchargement un très chouette jeu de flipper, le fameux Casino Night Pinball, pour 1.50€.

Note finale
8 / 10
N'ayons pas peur de mots, avec Sonic Generations, SEGA a su redonner à Sonic ces espadrilles de noblesse. Réunir le style old-school et moderne du hérisson était probablement la meilleur chose à faire pour contenter à la fois les puristes de la 2D et de la 3D. En résulte deux gameplays efficaces qui aideront à boucler des stages connus sous un angle différent. Stages qui sont non seulement bien choisis, mais aussi très beaux et accompagnés d'une bande-son de qualité appelant inévitablement à la nostalgie. Cela excusera quelques défauts comme une caméra parfois capricieuse ou des sauts d'image sur console mais on restera surtout sur notre faim de Special Stages… Il y a néanmoins de quoi s'occuper un bon moment avec les dizaines de défis proposés et les bonus à collecter. Sonic Generations mérite amplement le détour !
On a aimé
  • Le Sonic rondouillet trop mimi !
  • Un retour aux sources
  • Deux gameplays complémentaires
  • Un superbe rendu
  • Bande son très riche
  • Bonne durée de vie
On n'a pas aimé
  • Quelques saut d'images sur console
  • Special Stages réservés à la 3DS
  • Casino Night Pinball réservé au PC
  • Doublage moyen
On s'en tape
  • Robotnick prèfère s'appeler crâne d'œuf ?
  • Froooooggiii ?
  • "Everybody's Super Sonic Racing !!!"
Test de Sonic Generations
Par samedi 21 janvier 2012 à 17h50
  • j'ai craqué je l'ai pris aujourd'hui.

    Green hill zone me voilà
    il y a 2 années
    • Participation (niv 3) - 500 Commentaires postés - Débloqué le 07 août 2009
    • Tokyo Game Show 2010 - Présent lors du TGS 2010 - Débloqué le 15 septembre 2010
    • Night Watch - We fight in the shade ! - Débloqué le 01 janvier 2010
    • Revenant - Back from the dead - Débloqué le 24 mars 2011
    • E3 2012 - Présent lors de l'E3 2012 - Débloqué le 05 juin 2012
Vous ne pouvez plus poster de commentaire